Blog search

Archives

Tags

Agras and Athens Seminar

After 8 hours of train we finally arrived Ramon and me in Athens to meet all the other volunteers in the seminar. We slept in the Titania Hotel, one of the biggest in Athens so we couldn’t complain…even for food and all, just perhaps too much in a time of crisis…
Our trainers were very sympathetic, dynamic and thanks to them we could be aware about some issues that exist in Athens. For example we visited the park Akadimia Platanos that has a lot of remaining archeological stones but the government doesn’t protect it and any studies have been made there… That’s why all the neighbors decided to join together to avoid its destruction and to preserve their own history. They ask the government to begin some researches but they still wait for some evolution. The trainers are involved in this community, they try to exchange some services each other without money questions, they reduce intermediaries between commercial partners, they share almost all in order to be self-sufficient out from the government. It’s called the European village. They have their own Kafenio near the park. Very very interesting, the best part of the seminar in my opinion, I felt really concerned by real greek issues… and it gave me also another vision of human relationships…
I’ve also seen the anarchist center surrounded by policemen in all corners, a very active center fighting against injustices above all since the death of the fifteen years old boy killed by a policeman 2 years ago… Another side of the city that was important to see.
To finish, we met a lot of volunteers taking part in different projects that can offer us an opportunity to visit them in all parts of Greece and they could also come to see us in Vryta!!!

Après 8h de train on est enfin arrivés à Athènes afin de rencontrer les autres volontaires du séminaire. On a dormi au l ’hôtel Titania, un des plus huppé d’Athènes, donc on a pas vraiment de quoi se plaindre !! Egalement pour les repas et tout le reste…Juste c’était peut-être un peu trop quand on sait que la Grèce est en temps de crise…
Nos formateurs étaient vraiment sympa, dynamiques et grâce à eux on a pu se frotter à quelques incohérences qui existent à Athènes. Par exemple on a visité le parc Akadimia Platonos qui accueille encore quelques vestiges archéologiques mais le gouvernement ne le protège pas et aucune étude n’a été faite sur ce parc… C’est pourquoi les voisins ont choisi de s’unir pour éviter sa destruction et préserver un peu de leur histoire. Isl ont fait appel au gouvernement pour démarrer des recherches sur le parc mais rien n’a encore été fait… Les formateurs sont investit au sein de cette communauté, ils s’échangent des services entre eux hors d’un système monétaire et réduisent les intermédiaires avec leur partenaires commerciaux et partage pratiquement tout dans le but d’être autonomes face au gouvernement. Le nom de la communauté est « european village ». Ils ont leur propre bar café à côté du parc. Vraiment très intéressant, la meilleure partie du séminaire pour moi, je me suis sentie réellement concernée par différent problèmes en Grèce, mais aussi ça m’a donné une autre vision des relations humaines…
J’ai aussi vu le centre anarchiste cerné par les policiers à chaque coin de rue, un centre très actif luttant contre les injustices surtout depuis la mort du garçon de 15 ans tué par un policier il y a deux ans. Un autre côté de la ville important de connaître…
Pour terminer, on a rencontré beaucoup de volontaires impliqués dans différents projets qui vont nous donner l’opportunité de leur rendre visite dans tous les coins de la Grèce et qui pourront bien sûr également venir nous voir à Vrytta !!!
Axelle