Blog search

Archives

Tags

Amphibians’ Wetland

Sun, flowers, songs of birds; it’s the spring on Vryta, and it’s also the starting season for amphibians and reptiles! So, I have decided to write articles about these unknown species which are well represented in our favorite wetland. For this first, I’ll speak about the diversity, the life and roles of amphibians.
So, Amphibians are ectothermals (i.e behavioral regulation of the body temperature) animals which have the particularity to have two phases, terrestrial and aquatic, in their life. So during the larvae period, the majority of European species stay in a pond until the end of the growth. Adults are terrestrials except for the breeding period, during that they come back in the place where they were born. The second particularity of amphibians is the breathing. Indeed, they breathe mainly by pores located on their skins, and a few by lungs. That’s why it is better to wet your hand before to touch an amphibian in order to not damage their fragile skin.
Class of amphibians is composed of three groups; Anura (toads and frogs), Urodela (Salamander and Tritons) and Apoda. In Agras-Vryta-Nisi wetland, we can meet species from the two first taxa. The dominant specie of the wetland is the marsh frog (Rana ridibunda) but Common toad (Bufo bufo), European tree frog (Hyla arborea), Fire salamander (Salamandra salamandra) and some species of tritons are also present.
These species have several ecological interests. Firstly, it’s an important source of food for many animals particularly birdswhich breed on our site. Species like Great egret (Egretta alba), White stork (Ciconia ciconia), Grey Heron (Ardea cinera) or Purple heron (Ardea purpurea) mainly eat frogs and fishes. Moreover, frogs and toads are good regulators of the proliferation of mosquitoes and flies during spring and summer. Very interesting for us, inhabitants of Vryta! At least, tritons and salamander (mainly larvae) are reliable bio-indicators for the quality of water.

I just would like to say that is not an exhaustive list of their interest, but I can’t write 10 pages about these fascinating animals! I hope that you learn something and you want to learn more about them. Of course, if you have some question or note to add, it’s welcome!
See you soon to speak about snakes and lizards…
Salomé

Le soleil, les fleurs, les oiseaux qui chantent, c’est le printemps sur Vryta, et c’est aussi le début de la saison pour les amphibiens et les reptiles ! J’ai donc décidé d’écrire une série d’articles sur ces espèces méconnues mais très présentes sur notre zone humide préférée. Pour ce premier article, Je vais vous parler de la diversité, de la vie et des rôles des amphibiens.

Les amphibiens sont des animaux ectothermes (c.à.d qu’ils régulent leur température corporelle de façon comportementale) qui ont la particularité d’avoir deux phases, terrestre et aquatique, dans leurs vies. Au cours de la période larvaire, la majorité des espèces d’amphibiens d’Europe restent dans des points d’eaux jusqu’à la fin de leurs croissances. Les adultes sont terrestres sauf lors de la période de reproduction, durant laquelle ceux-ci reviennent sur leurs lieux de naissances. La seconde particularité de ce groupe est la respiration. En effet, ces animaux respirent principalement par des pores situés sur la peau. C’est pourquoi il est préférable de mouillé ses mains avant de touché un amphibien afin de ne pas abimer sa peau fragile.

La classe des amphibiens est composée de trois groupes ; les Anoures (grenouilles et crapauds), les Urodèles (tritons et salamandres) et les Gymnophones. Dans la zone humide de Agras-Vryta-Nisi, nous pouvons rencontrer des espèces des deux premiers taxa. L’espèce dominante de la zone humide est la Grenouille verte (Rana ridibunda), mais le Crapaud commun (Bufo bufo), la rainette verte (Hyla arborea) et la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra) et certaines espèces de tritons sont aussi présentes.
Ces espèces ont divers intérêts écologiques. Tout d’abord, ils constituent une importante source de nourriture pour divers espèces d’oiseaux se reproduisant sur ce site. Des espèces tel que le Héron Cendré, le Héron pourpré, la Cigogne Blanche se nourrissent principalement de grenouilles et de poissons. De plus, les crapauds et les grenouilles sont de très bons régulateurs de la prolifération des moustiques et des mouches, au printemps et en été. Très intéressant pour nous, habitants de Vryta ! Enfin, les tritons et les Salamandres sont des bio-indicateurs fiables de la qualité de l’eau.
Je voudrai juste indiquer que ceux-ci est une liste est non exhaustive des intérêts des amphibiens. J’espère seulement que vous avez apprit quelques chose et que j’ai éveillée votre intérêt pour ces animaux. Bien sur, si vous avez des questions, n’hésiter pas à me l’indiquer.
A la prochaine pour discuter des serpents et des lézards,
A bientôt
Salomé